Histoire de la chiropraxie

Harvey-LillardLE 18 SEPTEMBRE 1895 : 1er ajustement chiropratique

Harvey Lillard fut le premier patient chiropratique de Daniel David Palmer. A la suite d’un faux mouvement accompagné d’un craquement dans le haut du dos, il était devenu complètement sourd. Cela durait depuis 17 années lorsqu’il demanda à D.D. Palmer de l’examiner. Ce dernier découvrit une “bosse” dans son dos, indiquant qu’une vertèbre était mal positionnée. Par un ajustement chiropratique, un mouvement rapide appelé “thrust”, il repositionna la vertèbre de Mr. Lillard. Instantanément, il recouvra sa mobilité et, en quelques jours, il recouvra l’ouïe.

DANIEL DAVID PALMER (1845-1913) : fondateur de la chiropratique 

D.D. Palmer est né au Canada en 1845. C’était un érudit passionné de sciences. Pendant de nombreuses années il étudia le corps humain pour y déceler la cause des maladies. Il cherchait DD_Palmerà comprendre pourquoi des personnes vivant dans le même environnement, exerçant les mêmes activités, n’étaient pas dans le même état de santé. Grâce à ses recherches et à la guérison de Harvey Lillard en 1895, il associa l’origine des maux à un dysfonctionnement de la colonne vertébrale. Il comprit qu’une baisse “d’influx mental” (influx nerveux) dans les organes entraînait une baisse de fonction et de vitalité dans le corps. Sa découverte l’amena à créer une nouvelle forme de soins : la chiropratique, basée sur les connaissances anatomiques et neurologiques de l’époque et dotée d’une forte philosophie vitaliste.Il fonde en 1897 une école qui prendra ensuite le nom de “Palmer College of Chiropractic”, célèbre collège de chiropratique qui existe encore à Davenport.

BARTLETT JOSHUA PALMER (1882-1961) : développeur de la chiropratique

Dans le monde de la chiropratique, il est connu sous le nom de “B.J.”. Unique enfant de bj_palmerDaniel David Palmer, B.J. étudia la chiropratique à ses côtés et il donna à la profession ses lettres de noblesse. Il ouvrit un centre de recherches au sein de sa clinique et y développa certaines techniques de radiographie innovantes, encore utilisées de nos jours par l’ensemble du corps médical. Avec des ingénieurs, il développa plusieurs instruments démontrant objectivement et quantitativement l’efficacité de la chiropratique sur la circulation des influx nerveux. Ces appareils sont les ancêtres de la thermographie diagnostique et de l’électro-encéphalogramme actuels. En 1935, il ouvrit une clinique dans laquelle des pathologies très diverses étaient diagnostiquées par des médecins, puis les patients analysés et traités selon les méthodes chiropratiques. Le seul traitement prodigué y était l’ajustement chiropratique. Les patients, dont de nombreuses personnalités du monde politique et artistique, venaient des Etats-Unis tout entier, parfois même de l’étranger. La clinique fut fermée après le décès de B.J. ; Aucune ne l’a égalée depuis.

L’origine du mot “chiropratique”

Le 14 Janvier 1896, le révérend Samuel Weed, ami polyglotte de Daniel David Palmer, trouva un nom pour cette science naissante. “Chiropratique” est issu des mots grecs “Kheir” (main) et “Praktitos” (fait/action) et signifie donc littéralement “Fait avec la main”.Ajustement