La chiropraxie, un mode de vie.

Rehabilitation_NeuroVertebrale

De nombreux patients découvrent la chiropratique lors d’épisodes de douleurs intenses non soulagées par d’autres médecines. La chiropraxie apparaît comme un moyen efficace de mettre fin à leurs douleurs. Toutefois, ils continuent les soins pour prévenir les futurs problèmes de santé et atteindre un bien-être à long terme. La chiropratique est un mode de vie facile à adopter, pas une solution ponctuelle à la douleur. Cette perspective holistique transforme littéralement la vie des patients offrant une philosophie entièrement nouvelle du bien-être.

La santé vertébraleCol - syst.nerv

Une colonne vertébrale alignée et en bonne santé est la base du mode de vie chiropratique. Le chiropraticien aide les patients à obtenir une santé vertébrale optimale par l’entraînement de la posture, les modifications ergonomiques et l’exercice. Les adeptes du mode de vie chiropratique travaillent à libérer leur colonne de toute subluxation vertébrale. Les chiropraticiens rétablissent le mouvement et l’alignement dans la colonne vertébrale par des manœuvres douces et efficaces, appelées ajustements chiropratiques, en corrigeant les subluxations vertébrales existantes. Ils préviennent du même coup les problèmes de santé qui y sont associés.

La prévention

Une des particularités les plus importantes du mode de vie chiropratique est qu’il est axé sur la prévention. Les patients sont incités à éloigner la maladie avant que les symptômes apparaissent plutôt que de consulter seulement lorsqu’il y a maladie ou douleurs. Mieux vaut prévenir que guérir telle est un peu la devise chiropratique. Les séances “d’entretien” sont fréquentes et nécessaires en chiropratique. Un peu comme on emmène sa voiture en révision, le corps a besoin d’un check-up pour continuer à fonctionner à son optimum.

La personne dans son entité

Les adeptes du mode de vie chiropratique ont un très grand respect pour les liens entre les divers systèmes du corps, entre le corps et l’esprit, entre l’homme et l’Univers. C’est pourquoi le chiropraticien enseigne aux patients à prendre en considération les déclencheurs cachés de la maladie tels que les déséquilibres nutritionnels et le stress émotionnel. Une perspective holistique en contraste par rapport au modèle médical traditionnel, qui souvent traite les symptômes sans aborder la source du problème.

La nutrition

Devant l’extraordinaire pouvoir médicinal des aliments, il apparaît évident qu’un bon régime alimentaire a un impact colossal sur le niveau de bien-être général et la santé. Le chiropraticien vous avertira si votre régime alimentaire est néfaste, et il pourra vous conseiller. Il ne remplace toutefois pas un nutritionniste ou diététicien.

Des activités physiques quotidiennes

L’exercice physique quotidien éloigne plusieurs formes de cancer, les maladies cardiaques, la douleur chronique, les problèmes émotionnels, la fatigue, le diabète et la maladie d’Alzheimer. Les chiropraticiens encouragent les patients à être en forme en leur suggérant des activités adaptées à leur condition physique. Les adeptes du mode de vie chiropratique choisissent des activités qui leur plaisent, gardant ainsi leur motivation à être en forme.

Faible niveau de stress

Les chiropraticiens ont depuis longtemps reconnu le rôle destructeur du stress émotionnel sur le corps. Les recherches scientifiques supportent cette conviction, montrant ainsi que le stress est lié à un risque plus grand de maux de tête, de maladies cardiaques, de diabète, d’infertilité et de désordres psychologiques. Pour combattre l’anxiété, les chiropraticiens conseillent aux patients d’essayer différentes options comme le yoga, l’exercice physique, tenir un journal intime, le jardinage, la méditation et la spiritualité.

Pas ou peu de médicaments

Le corps possède une habileté innée à guérir de lui-même. Les chiropraticiens favorisent ce processus naturel, enjoignant leurs no-medicinepatients à réévaluer leur dépendance aux médicaments en vente libre. Pour eux, les médicaments ne devraient être utilisés qu’en cas de nécessité absolue. En conséquence, le mode de vie chiropratique fuit l’utilisation systématique de médicaments pouvant masquer la cause sous-jacente de la maladie, paralysant le pouvoir inné de guérison du corps et pouvant déclencher des effets secondaires.

Le sommeil

Le manque de sommeil génère vieillissement prématuré, problèmes de mémoire, maux de tête, déséquilibres glycémiques, diabète, troubles de l’humeur et plusieurs autres maladies. Un sommeil adéquat est un élément clé du mode de vie chiropratique. Bien que chaque individu ait son propre besoin de sommeil, les experts s’entendent pour dire que la plupart des gens devraient dormir sept à neuf heures par nuit. Faire une sieste la journée, même de 10 minutes à des effets réparateurs très bénéfiques sur la santé physique et psychique. Cas à part : les jeunes parents !