Faire son gel hydroalcoolique

1- Coupez les piquants sur les côtés de la tige et laissez-la tremper une heure ou deux (certains préconisent 24h) le temps que la sève, appelée aloïne s’écoule. L’aloïne peut être toxique.

L’eau va alors se colorer de ce liquide jaune. Quand vous constatez que la couleur dans le verre est stable, vous pouvez retirer la feuille de l’eau.

2- Enlevez la partie verte de la tige et retirez la pulpe (partie translucide) à l’aide d’une cuillère. Mettez le tout dans un mixeur ou un blender.

Pour obtenir du gel, mixez dans un blender pendant quelques minutes. La solution va mousser dans un premier temps, avant de prendre sa consistance gélatineuse définitive.

Mixez jusqu’à obtenir une consistance lisse, sans grumeaux ou morceaux de pulpe. Ce sera plus facile et agréable à utiliser.

3- Ajoutez l’alcool à 70° que vous aurez achetez en pharmacie, sauf si vous en avez déjà à la maison.

Les proportions sont simples : 3 cuillères à soupe de gel d’aloe pour 1 cuillère à soupe d’alcool.

Attendez que le gel ait fini de mousser pour y incorporer l’alcool.

4- Ajoutez ensuite 5 gouttes d’H.E de Tea Tree et/ou Lavande Vraie. Les deux possèdent des propriétés antibactériennes puissantes.

Les huiles essentielles sont à utiliser avec attention et précautions. Pour une utilisation chez de jeunes enfants et des femmes enceintes, reportez-vous aux conseils sur les notices des huiles, ou aux ouvrages de références.

IMPORTANT

La recette suivante vous permet de faire vous-même un  gel antibactérien. Il n’est pas virucide.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.