La Sciatique

La sciatalgie (ou douleur ayant pour cause un dérangement du nerf sciatique) est généralement localisée dans la fesse et derrière la jambe, pouvant descendre dans le mollet et jusqu’au pied. En fait, cette douleur suit le trajet du nerf sciatique, d’où son nom. Nous vous proposons ici d’en apprendre d’avantage : anatomie, symptômes, traitement…

Le nerf sciatique

Il est le plus gros et le plus long nerf du corps humain, acheminant les signaux moteurs et sensitifs entre la partie arrière de la jambe et le cerveau.

Il prend son origine dans la moelle épinière, de la quatrième vertèbre lombaire à la troisième vertèbre sacrée (L4-S3).

Il descend à l’intérieur du bassin et de la fesse, passe entre les muscles piriforme et jumeau supérieur pour terminer sa course derrière le genou, où il se sépare en deux pour devenir le nerf tibial, à l’intérieur, et le nerf fibulaire commun, à l’extérieur.

Causes de la douleur sciatique

Hormis suite à un traumatisme direct sur le nerf sciatique, la sciatalgie s’installe suite à de mauvaises postures et habitudes de vie.
Porter de talons hauts, croiser les jambes, subir des traumatismes répétés (dans les sports de contact, notamment), dormir sur le ventre,  travailler en position assise… conduit le corps vers un désalignement certain pouvant se traduire par une inflammation et une possible dégénérescence de ses structures.
La sciatalgie se manifeste par une douleur localisée au dos, mais parfois aussi par des symptômes dans les membres inférieurs.

La sédentarité, une mauvaise hygiène de sommeil, le stress, le tabagisme, un surpoids et une mauvaise alimentation accélèrent le processus.

Les troubles du nerf sciatique affectent le plus souvent les personnes de 45 à 64 ans. Le vieillissement et certaines maladies articulaires peuvent contribuer à leur apparition.

Symptômes

  • Douleur lancinante, aiguë, fulgurante
  • Choc électrique
  • Picotements, fourmillements, engourdissements
  • Faiblesse musculaire
  • Perte de sensibilité

Solutions

  • La chiropraxie est une excellente solution aux douleurs de sciatique.
  • Étirements des muscles fessiers, du bas du dos, ischios-jambiers.
  • Postures à visée préventives
  • Éviter de rester assis ou debout pendant de longues périodes
  • Renforcer la ceinture abdominale
  • Bonne technique pour soulever des objets lourds  
  1. Dupuis-Leclaire, Pathologie médicale de l’appareil locomoteur, Edisem, 1991.
  2. Santilli V et coll. Chiropractic manipulation in the treatment of acute back pain and sciatica with disc protrusion: a randomized double-blind clinical trial of active and simulated spinal manipulations, Spine Journal, 2006, Mar-Avr ; 6(2) : 131-7.
  3. B W Koes et coll. Diagnosis and treatment of sciatica, BMJ 2007, Jun 23; 334(7607): 1313–1317.
  4. Orlin JR, Didriksen A. Results of chiropractic treatment of lumbopelvic fixation in 44 patients admitted to an orthopedic department. J Manipulative Physiol Ther. 2007 Feb;
  5. Santilli V, Beghi E, Finucci S. Chiropractic manipulation in the treatment of acute back pain and sciatica with disc protrusion: a randomized double-blind clinical trial of active and simulated spinal manipulations. Spine J. 2006 Mar-Apr; 6(2):131-7.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.