Gérer les inflammations

L’inflammation de nos tissus, est un mécanisme normal de notre système immunitaire face à des irritations, des infections ou des blessures. C’est un phénomène qui induit rougeur, douleur, gonflement et, parfois, une perte de fonctionnement des tissus atteints (par exemple l’arthrose).

La chiropraxie permet de réduire les inflammations au niveau des articulations. Son but est d’aider à promouvoir le fonctionnement du système nerveux.

Pendant l’examen clinique, le chiropracteur vérifie la présence de subluxations vertébrales. Il s’agit de segments qui ont perdu leur alignement avec ceux au-dessus et/ou au-dessous. Ces subluxations peuvent mettre une pression sur les nerfs et provoquer un blocage de nutriments qui circulent dans le corps. Lorsque les vertèbres sont ajustées, on obtient une bien meilleure biomécanique du corps et l’on arrête la production de « neuropeptides » qui sont à l’origine des inflammations.

La cryothérapie corps entier ou localisée permet également de réduire lesdites inflammations car le froid extrême entraîne des réactions physiologiques naturelles. les principales sont :

  • Réaction antalgique (anti-douleur)
  • Diminution des inflammations
  • Diminution des œdèmes et gonflements
  • Accélération de la réparation tissulaire
  • Retour à une meilleure mobilité
  • Amélioration du flux sanguin
  • Relaxation musculaire
  • Réduction des toxines et des déchets musculaires

Si l’inflammation est causée par une condition sous-jacente comme l’arthrite rhumatoïde ou le psoriasis, le chiropraticien invitera le patient à consulter son médecin de famille, un rhumatologue ou un autre spécialiste. Bien qu’il soit formé pour reconnaître les signes et les symptômes de telles conditions, leur diagnostic ne relève pas de son champ de compétences. Cependant, une fois le diagnostic reçu, un chiropraticien peut aider largement soulager le patient et faire que son état n’empire pas.

Le chiropraticien est un thérapeute de première ligne, c’est-à-dire que vous pouvez le consulter sans passer par un généraliste. En cas d’inflammation, ne restez pas avec la douleur, venez consulter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.