Les talons hauts, ennemi du dos…

Les talons

Les chaussures à talons peuvent avoir des répercussions sur la santé physique. Leur utilisation, occasionnelle ou fréquente, peut accentuer, voire aggraver un problème existant. Certaines incidences sur l’équilibre, la posture ou encore la coordination sont bien connues et démontrées scientifiquement.

Équilibre et souplesse

Les chaussures à talons hauts et fins diminuent l’équilibre et la stabilité. Le risque d’entorse à la cheville est donc plus important, particulièrement lorsqu’il s’agit de franchir un obstacle (une marche, un trottoir…). On observe également plusieurs rétractions musculaires (celles des mollets et des tendons d’Achille étant la plus documentée). Cela peut diminuer l’amplitude de la cheville et en réduire la souplesse articulaire.

Coordination

Marcher avec des chaussures à talons n’est pas naturel pour le corps. La coordination musculaire s’en trouve modifiée, avec pour conséquences des répercussions négatives sur les genoux, les hanches, le tronc ou encore le cou. La fatigue musculaire est accrue : la consommation d’oxygène et le rythme cardiaque augmentent lorsque l’on marche avec des talons.

Posture et pied

La posture est altérée : la tête part en avant, le dos est creusé (accentuation de la cambrure, ou lordose lombaire) et le bassin est basculé vers l’arrière. Ces modifications conduisent souvent à des subluxations vertébrales et des maux de dos. La rigidité, la hauteur du talon et la compression à l’avant de la chaussure peuvent causer l’hallux valgus (oignon). La base du gros orteil dévie vers le deuxième orteil, entraînant une déformation de l’avant-pied, et ce, même avec un talon de 2,5 cm.

Conseils pratiques

  • Écouter son corps et être attentif aux signaux de douleur

  • Changer ses habitudes en douceur en diminuant progressivement la taille des talons ainsi que la fréquence du port de ce type de chaussures

  • Choisir une chaussure à talons de qualité et ne la porter qu’occasionnellement

  • Pas de talons pendant la grossesse

  • Pas ou peu de talons pendant l’adolescence

Chiropraxie et cryothérapie

Les soins chiropratiques corrigent les subluxations vertébrales via les ajustements chiropratiques. Ces manœuvres rétablissent efficacement le mouvement et l’alignement des vertèbres dysfonctionnelles. Les soins en cryothérapie, principalement localisée, soulageront les douleurs aux pieds et aux jambes. Cependant, si vous continuez à porter des chaussures à talons régulièrement, vos maux reviendront inévitablement.

Sources

– Hsue BJ, Su FC: Kinematics and kinetics of the lower extremities of young and elder women during stairs ascent while wearing low and high-heeled shoes. J Electromyogr Kinesiol, 2009, 19: 1071–1078.

– Mika A, Oleksy Ł, Mikołajczyk E, et al. : Changes of bioelectrical activity in cervical paraspinal muscle during gait in low and high heel shoes. Acta Bioeng Biomech, 2011, 13: 27–33.

– Russell BS: The effect of high-heeled shoes on lumbar lordosis: a narrative review and discussion of the disconnect between Internet content and peer-reviewed literature. J Chiropr Med, 2010, 9: 166–173.

– https://www.reponses-bien-vieillir.fr/bien-dans-son-corps/dos-probleme-soigner-vos-pieds-chaussures/
– https://laviechiropratique.com/vos-chaussures-vous-predisposent-elles-aux-blessures/
– https://oppq.qc.ca/blogue/talons-hauts-conseils-physiotherapeute/
– https://www.health.harvard.edu/balance-and-mobility/the-right-shoes-the-key-to-better-health

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.