L’entorse latérale de la cheville

Entorse

Parmi toutes les blessures survenues pendant la pratique d’un sport, les entorses latérales aux chevilles sont les plus communes : environ 40 %. La cheville externe est protégée par 4 ligaments assurant la stabilité de l’articulation. Il y a entorse lorsqu’il y a lésion d’un ligament sans perte permanente des rapports normaux de l’articulation.

Que faire en cas d’entorse ?

Pour adopter les bons gestes, pensez à l’acronyme R.I.C.E :

– Repos : arrêt impératif du sport.

Icing : application de glace pour diminuer l’inflammation.

Compression : on bande la cheville pour la maintenir et limiter l’œdème.

Elévation : pied surélevé pour faciliter la résorption de l’œdème.

Ensuite…

Aussitôt la douleur partie et l’œdème résorbé, il est impératif de rééduquer la cheville pour la consolider. Le pied est essentiel à la posture et l’équilibre du corps. Son intégrité est indispensable car une boiterie, même minime, peut entraîner des compensations qui changent la biomécanique du mouvement, occasionnant des douleurs de genou, de hanche ou de bas du dos.

Pourquoi consulter un chiropracteur?

L’entorse de cheville est souvent considérée comme une pathologie bénigne, mais les risques de complication sont nombreuses (chronicité, douleur de genou, de hanche, de bas du dos…). La chiropratique, grâce a une approche fonctionnelle, s’occupe du symptôme (la douleur à la cheville) et de la fonction atteinte (la marche, qui sera perturbée et laissera apparaître une boiterie).

Le but d’une visite est de :

– S’assurer de la graviter de l’entorse

– Ajuster la cheville pour une récupération plus rapide

– Strapper pour avoir une meilleure contention

– Entamer un programme de rééducation dès que possible (exercices de mobilisation…)

Ce qui se passe dans ma cheville :

Lors d’une entorse, les ligaments doivent être protégés (immobilisés) le temps que l’œdème et la douleur disparaissent. Ensuite, on doit aussitôt faire des exercices de rééducation. En fait, lors de la phase de guérison, le corps produit en masse des fibroblastes. Ces cellules régénératrices envahissent la région lésée, formant des fibres de collagène, qui deviendront le tissu cicatriciel. Il faut profiter de cette prolifération toute naturelle pour aider le corps à récupérer. Les exercices d’étirement et de mobilisation de la cheville sont indispensables. Ils permettent aux fibres de collagène de se réorienter correctement, diminuant les risques de rigidité.

Les 3 grades de l’entorse

Il existe trois grades de sévérité pour l’entorse ligamentaire en inversion

Grade 1

Entorse bénigne et aigue qui n’implique aucune lésion macroscopique au niveau ligamentaire. Il y a un étirement des ligaments, mais aucune déchirure. Avec un traitement approprié la guérison est souvent rapide, en moins de deux semaines, et sans séquelle.

  • Douleur et inflammation légère
  • Pas d’instabilité
  • Peut marcher normalement ou avec une légère boiterie

Grade 2

Entorse qui implique une déchirure partielle au niveau d’un ligament. Avec un traitement approprié, de 3 à 6 semaines peuvent être nécessaire pour la reprise des activités.

  • Douleur et inflammation modérée
  • Instabilité
  • Difficulté à marcher

Grade 3

Entorse sévère qui implique une rupture ligamentaire et qui peut nécessiter une chirurgie. Jusqu’à 40 à 50 semaines peuvent être nécessaires pour une guérison complète.

  • Douleur et inflammation sévère
  • Ecchymose
  • Instabilité sévère
  • Incapacité à marcher

Une réflexion sur “L’entorse latérale de la cheville

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s