Migraines

MagnesiumDe nouvelles recherches démontrent un lien entre une carence en magnésium et les migraines.

 

Les chercheurs recommandent une supplémentation en magnésium aux traitements actuels pour ceux souffrant de ce trouble neurologique.

La raison : l’impact du magnésium sur plusieurs structures du cerveau et sur des réactions chimiques « présentes dans les migraines [1] ». Des études montrent que le niveau de magnésium joue sur les récepteurs de sérotonine, a un effet sur la synthèse et sécrétion du monoxide d’azote (NO), et affecte les récepteurs « NMDA » [2,3]. Tous ces éléments peuvent avoir un rôle important sur le développement et la récurrence des migraines.

D’autres recherches montrent que les personnes atteintes de migraines et névralgies faciales ont eu des résultats positifs avec un traitement intraveineux de magnésium, pendant des périodes de crise [2,3]. Une étude plus grande, sur la prévention des migraines [4], montre que :

« Le groupe de traitement qui a reçu 600 mg de magnésium sur une période de 12 semaines a obtenu une réduction de 41,6 % de maux de têtes, comparé à seulement 15,8 % dans le groupe placébo [2]. Le groupe « contrôle », qui a reçu 485 mg de magnésium, n’a pas montré de résultats probants [3].

Le magnésium contribue à près de 300 processus métaboliques dans le corps, et est présent dans de nombreuses enzymes importantes. Cependant, il est souvent négligé en termes de nutrition et de supplémentation – une étude montre que 50 % des adultes américains souffrent d’une carence en magnésium [5]. Si cette carence est si importante dans  un régime alimentaire occidental, nous avons du travail en matière d’information et d’éducation afin que nous puissions avoir un corps qui fonctionne mieux de l’intérieur.

Les migraines changent la structure du cerveau

Le lien migraine-magnésium peut donc être important pour ceux qui souhaitent prévenir les migraines. La croyance de leur innocuité à long terme sur le cerveau est mise à mal par les recherches actuelles. Une étude publié dans « Journal of Neurology » [6] a constaté que les migraines augmentent : les risques de lésions du cerveau, les anomalies de la substance blanche, et altèrent le volume du cerveau comparé à ceux qui ne sont pas atteints de migraine.

Le Dr. Yurgelun-Todd (Professeur en psychiatrie à « Utah school of medecine« ) interviewé pour le magazine « Prevention » [7] à dis:

“Les individus atteints de migraines sont soumis à des changements neurobiologiques qui induisent des cellules à mourir. La perte de ces tissus n’ont peut-être pas d’effet immédiatement, mais de façon chronique, vous pouvez avoir des déficiences intellectuelles.”

Selon Yurgelun-Todd : « La théorie la plus répandue est que les changements du cerveau sont dues à un dysfonctionnement au niveau de la circulation du sang et des nutriments dans différentes parties du cerveau – ce qui cause la perte des tissus. »

Les dommages sont cumulatifs mais, avec un traitement adéquat, on peut renverser la tendance. Les migraines doivent donc être soignées, et rapidement.

Les déclencheurs varient beaucoup d’un individu à un autre : stress, déséquilibre hormonal, génétique, la nourriture, cigarette… Un contrôle du  taux de magnésium pourra vous indiquer si vous en êtes carencé ou non, et y remédier au besoin. Des ajustements réguliers chez votre chiropraticien pourront prévenir l’apparition de migraines et réduire sensiblement leur intensité, fréquence et durée.

Où trouver du magnésium?

On peut le trouver dans [5]:

  • Amande et cacahuète
  • Graine de sésame, citrouille, lin et tournesol
  • Banane
  • Tofu
  • Lait
  • Flocons d’avoine
  • Brocolis
  • Maïs
  • Petit pois
References

[1] Mauskop A, Varughese J. Why all migraine patients should be treated with magnesium. Journal of Neural Transmission 2012;119(5):575-579

[2] Peikert A, Wilimzig C, Kohne-Volland R. Prophylaxis of migraine with oral magnesium: results from a prospective, multi-center, placebo-controlled and double-blind randomized study. Cephalalgia. 1996;16(4):257-263

[3] Pfaffenrath V, Wessely P, Meyer C, et al. Magnesium in the prophylaxis of migraine–a double-blind placebo-controlled study. Cephalalgia. 1996;16(6):436-440

[4] Peterson, C (MD) (2015), “Magnesium and Migraine: Why you need it and where to find it,” Migraine Survival, http://www.migrainesurvival.com/should-you-be-taking-magnesium

[4] Melton, M, (2015), “Migraines and Magnesium,” Chiro Nexus, http://www.chironexus.net/2015/05/migraines-and-magnesium/ retrieved 17 August 2015, citing  Samaie A, Asghari N, Ghorbani R, Arda J. Blood Magnesium levels in migraineurs within and between the headache attacks: a case control study. Pan African Medical Journal 2012. 11:46.

[5] Mattheis, C (2015), “Thirteen Foods that are High in Magnesium” Health.com, http://www.health.com/health/gallery/0,,20914173,00.htmlhttp://www.health.com/health/gallery/0,,20914173,00.html retreived August 17, 2015

[6] Staff Writer, (2013), “Press Release: Migraines may permanently change brain structure” American Academy of Neurology, https://www.aan.com/PressRoom/Home/PressRelease/1204 retrieved 24 August 2015

[7]Elias, N (20130, “Migraines change your brain 44%,” Prevention.com http://www.prevention.com/health/brain-health/breaking-migraines-change-your-brain-44  retrieved 24 August 2015


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s